Que se passe-t-il en je prête ma moto et qu’un accident est provoqué ?

Plusieurs assureurs couvrent une protection relative pour les conducteurs occasionnels ou secondaires pour les deux roues. En cas d’accident s’ils ont pris le guidon, ils seront au moins couverts par l’assurance du propriétaire1. C’est une offre garantie et complète nommée « prêt du guidon » permettant au propriétaire de prêter la moto à des conducteurs et de les assurer. 

Comment se passe la clause de conduite de façon exclusive ?

En termes d’exigence, les contrats d’assurance moto varient selon ces derniers. Normalement, le titulaire de la moto est le propriétaire autorisé à conduire le véhicule. Son nom figure dans le contrat. Mais si vous prêtez votre moto à une tierce personne, et qu’un accident se produit, l’assurance ne va pas verser d’indemnité au le titulaire du contrat. Pour la plupart des cas, ce type de contrat est celui qui est proposé pour les conducteurs de moto. Le contrat avec clause de conduite exclusive dans accident moto et assurance est moins cher par rapport au contrat du propriétaire qui veut prêter sa moto. Ce type de contrat est idéal pour tous les conducteurs de moto qui n’ont pas l’intention de laisser leur moto entre les mains d’autres personnes.

Comment prêter sa moto avec ou sans franchise ? 

Il existe des contrats prévoyant la possibilité de prêter sa moto à d’autres motards. Il y a deux cas de figures pour le prêt de votre guidon. D’abord le prêt avec franchise est bénéfique pour le conducteur secondaire ou occasionnel qui n’est pas déclaré dans votre contrat avec l’assureur, si jamais un accident survient du fait d’un autre conducteur à part le propriétaire selon l’ancienneté du permis et l’historique de conduite. Il y aussi le prêt sans franchise qui est plus favorable dans un cas d’accident moto et assurance, mais c’est plus chère. Le conducteur secondaire est donc traité comme le titulaire de la moto. Et l’assurance ne peut pas relever le montant de cette franchise même si le propriétaire n’a pas conduit la moto.

Comment bien examiner les conditions d’application ?

Dans une assurance, ces conditions sont assez sévères. En cas de prêt de guidon, votre protection varie généralement d’une assurance à une assurance. Dans le cas d’une garantie, une mesure d’accompagnement de clauses se déclenche de façon restrictive. Des contrats demandent au conducteur associé d’avoir en leur possession un permis moto ayant une grande ancienneté et des expériences significatives dans la conduite de moto. Si vous ne considérez pas ces conditions, l’assurance peut annuler votre protection en cas accident moto.

Comment choisir un assurance pour une moto de collection ?
Quel type de contrat d’assurance choisir pour une moto neuve ?