Serai-je assurée en cas d’accident si je ne porte pas mon casque de moto ?

Quand on est un conducteur ou amateur de deux-roues, il est indispensable de miser dans une bonne assurance moto et casque homologué. Ce double principe est vital pour les motards, car il assure la sécurité du conducteur, mais tout en garantissant une indemnisation en cas d’accident ou perte du casque.

Casque, homologation et réglementation

Le port de casque est vital pour les motards. C’est obligatoire pour protéger la tête, car elle peut être exposée à des blessures graves, voire fatales en cas d’accident. Or ce n’est pas n’importe quel casque qui vous protègera. C’est pourquoi il est nécessaire que les casques soient homologués et réglementés avant de les porter, c’est-à-dire après avoir passé quelques tests mécaniques. Ainsi, des signes extérieurs prouvent l’homologation d’un casque. Tels qu’une étiquette blanche comportant la lettre E, suivie du code pays pour la norme européenne. Pour la norme française, il s’agit d’une étiquette verte NF. Il est à noter que le port d’un casque non homologué est sanctionné par la loi.

La garantie casque de l’assurance moto

Sachant que le casque est un élément indispensable et coûteux pour les motards, l’assurance moto et casque fait l’objet d’une garantie spécifique, dont la garantie casque moto. Cette garantie permet au conducteur de se faire indemniser, voire se faire remplacer de casque en cas d’accident. D’ailleurs, cette garantie peut aussi être valable lors d’une perte ou de destruction du casque, mais cela dépend du contrat soumis par l’assureur et le conducteur. La garantie casque indemnise les souscripteurs, soit la base de la valeur d’achat de leurs casques, une somme quasi égale à celle-ci. Mais pour bénéficier de cette garantie, il faut obligatoirement que le casque soit homologué.

Casque obligatoire pour l’assurance moto

L’infraction des règles du Code de la route entraîne des conséquences néfastes pour l’assurance moto. Tout d’abord, toutes les garanties qui figurent dans l’assurance moto et casque seront réduits, voire disparaissent complètement. De même pour le port d’un casque non homologué, l’assureur a le droit de réduire ou même ne pas indemniser le conducteur en cas d’accident. Du coup si le motard ne porte pas de casque lors d’un accident c’est une double perte pour lui. En effet, non seulement il sera gravement blessé, mais en plus il ne sera pas indemnisé pour son dommage, sans parler des amendes. Donc, il n’existe aucune raison de ne pas porter un casque homologué quand on conduit une moto.  

Moto de collection : comment l’entretenir, la préserver et la protéger ?
Comment choisir un assurance pour une moto de collection ?